06 89 61 62 05 | contact@labfabexperience.fr

Dossier Complet – Travaux Groupe de Réflexion Académique – Rouen

La course de demi-fond est l’activité athlétique que l’on retrouve le plus régulièrement et le plus fréquemment dans les programmations EPS des différents EPLE.

S’il existe plusieurs raisons objectives et louables à cette position privilégiée, il ne faudrait toutefois pas que la pratique de l’athlétisme se résume à la pratique de la course de demi-fond dont la représentation culturelle est souvent austère, peu ludique et donc peu encline à permettre au collégien de se mettre en projet dans sa recherche d’un plaisir immédiat. De plus elle peut apparaître techniquement moins riche que d’autres dans la mobilisation de certaines ressources propres telles la coordination, l’habileté, l’adresse.

Réalisé par : CARRY Stéphane, CROCHEMORE Arnaud, Dany DUCLOS, Sébastien MARC, Isabelle MORIN, Didier REINAUDO de l’Académie de Rouen

Catégorie :

La course de demi-fond est l’activité athlétique que l’on retrouve le plus régulièrement et le plus fréquemment dans les programmations EPS des différents EPLE. Elle supplante de façon hégémonique les autres disciplines de son groupe d’activités (haies, hauteur, javelot, multi bonds, relais vitesse, disque, penta bond).

S’il existe plusieurs raisons objectives et louables à cette position privilégiée, il ne faudrait toutefois pas que la pratique de l’athlétisme se résume à la pratique de la course de demi-fond dont la représentation culturelle est souvent austère, peu ludique et donc peu encline à permettre au collégien de se mettre en projet dans sa recherche d’un plaisir immédiat. De plus elle peut apparaître techniquement moins riche que d’autres dans la mobilisation de certaines ressources propres telles la coordination, l’habileté, l’adresse.

Sans doute doit-elle sa place de discipline athlétique la plus enseignée au fait qu’elle ne nécessite que peu d’installations sportives spécifiques et moins de matériel pédagogique que d’autres. Elle est de plus, programmable toute l’année sous toutes latitudes et dans différentes conditions climatiques.

Elle s’inscrit logiquement en lycée dans le domaine des compétences propres 1 (réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée) mais est le support, sous un vocable voisin (course en durée) des compétences propres 5 (réaliser et orienter son activité physique en vue du développement et de l’entretien de soi). Programmée en collège, elle trouvera donc plus surement que d’autres un prolongement au lycée.

Elle constitue un support privilégié à l’acquisition de la 3° compétence du socle commun (les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique) et est en prise avec la plupart des autres.

Elle permet le développement de compétences méthodologiques et sociales sans doute plus aisément que d’autres APSA, en collège comme en lycée, tant son lien avec la notion de santé est patent et les effets produits sur soi aisément quantifiables (CMS 1). Jouer sur les variables didactiques (intensité de l’effort, fraction utilisée, volume de la séance, temps de récupération) peut apparaitre ici plus objectif et favoriser l’acquisition d’une démarche pour apprendre à agir efficacement plus rationnelle (CMS 3).Dans cette activité, organiser et assumer des rôles sociaux et des responsabilités peut apparaitre plus aisé pour les observateurs grâce à des indicateurs simples et objectifs sur, par exemple, des temps de passage. De plus, cette activité permet également de favoriser le développement de la connaissance de soi, tout comme de différencier sa pédagogie en fonction de groupes de niveaux clairement identifiés et la mise en place de contrats individualisés. Cette activité est donc un moyen privilégié d’assurer un suivi individualisé de nos élèves.

Elle trouvera plus qu’une autre un prolongement dans la gestion de la vie future de l’adulte et il est donc important qu’on apprenne ici (collège et lycée) ce que l’individu sera amené à faire ailleurs quand, dans un souci de forme et santé, il mobilisera ses connaissances, capacités et attitudes. Enfin par les capacités qu’elle développe et la résonnance qu’elle à sur les grandes fonctions (ventilatoire, circulatoire, respiratoire) elle peut être considérée comme fondamentale à plusieurs autres APSA. De plus le fait qu’elle accroisse la résistance à la frustration permet à l’élève de se pénétrer de la péremptoire nécessité de l’effort pour progresser.

Réalisé par : CARRY Stéphane, CROCHEMORE Arnaud, Dany DUCLOS, Sébastien MARC, Isabelle MORIN, Didier REINAUDO de l'Académie de Rouen

Vous aimerez aussi…

Dans la même catégorie